>> Sacs à bretelles

 

>> Sacs à légumes

 

 >> Sacs à ordures

 

>> Sacs à déjections animaux

 

>> NaturCling

Film étirable

 

>> Film étirable

profesionnel

 

>> Sacs à autobus

 

>> Garderie & CPE

 

 

 

 

      

 

En 2004, Natursac a été le premier en Amérique du Nord a proposer un sac fragmentable et bioassimilable utilisant la technologie oxo-Biodégradable.

Natursac propose une  technologie rendant le film de plastique non seulement recyclable, biodégradable . Non seulement disparaît-il, mais il ne laisse aucune trace. Le sac NaturSac est tout simplement bioassimilable par les éléments qu’on retrouve dans la nature. Le sac est transparent et les inscriptions sont à base d’encre à l’eau, ce qui évite d’utiliser l’impression à solvants et les métaux lourds.» Ce sac est en fait du polyéthylène auquel on ajoute des additifs pour le rendre biodégradable.

Au contact de l’oxygène, des ultraviolets, de la chaleur et de l’humidité, il se dégrade rapidement par oxydation. Quand il est décomposé, il ne reste de lui que de l’eau, du gaz carbonique et de la biomasse.  S’il reste accroché à un arbre, traîne dans la rue ou flotte sur la mer, il disparaît en quelques mois. Il est important de signaler que la pollution, par les films de plastique est de deux ordres :

1- pollution visuelle

2- pollution marine et rien d’autres. De plus, il est véhiculé des choses absolument surprenantes concernant le sac de polyéthylène, et il est sans doute important de rappeler que la structure du Polyéthylène est composée de carbone et d’hydrogène, deux éléments totalement inoffensif, inerte et ne pouvant provoquer d’autres pollutions que ceux citées ci-dessus. La technologie Oxo-biodégradable s’applique aussi aux sacs à ordure, aux sacs de légumes et aux films étirables qui enveloppent les aliments. «Les sacs d’épicerie retiennent beaucoup l’attention mais ils ne constituent pourtant que 4 % du plastique.

Il faut étendre l’utilisation de la technologie biodégradable à tous ces domaines.» En 2004, lors de sa fondation, NaturSac produisit environ 6 millions de sacs. Aujourd’hui, il en sort 200 millions par année de l’usine de Desbiens au lac Saint-Jean. Les consommateurs font pression pour des plastiques respectueux de l’environnement, si bien que le marché s’accroît maintenant vers l’Ontario et le nord-est des Etats-Unis». Les détaillants qui désirent offrir des NaturSac à leurs clients les paient environ 7 à 8 % plus cher que des sacs ordinaires, en raison des additifs qu’ils contiennent.

La nature en sort toutefois grande gagnante !

 

Copyright © 2009.Natursac. All right reserved

 

Nouvelles technologies biodégradables

 

Revue de presse

 

Service à clientèle

 

Livraison

 

Commandes spéciales